I love Vintage

   

Depuis quelques années nous assistons à un véritable engouement pour la mode « vintage », c’est-à-dire pour tout ce qui relève de l’esthétique pop des années 50-80, un phénomène qui touche les fans de rock, les « branchés » mais aussi le grand public. Les enseignes les plus populaires n’hésitent d’ailleurs plus à piocher dans les modes d’hier pour créer les habits, accessoires et mobiliers d’aujourd’hui. Même Virgin et la Fnac se sont remises depuis peu à la vente de disques vinyles.
Comment expliquer ce phénomène persistant – qui même s’il n’est pas complètement nouveau, atteint des proportions inédites ?
Faut-il y voir une réponse à la dématérialisation des produits culturels de cette dernière décennie ? A une nostalgie nourrie par la sinistrose ambiante et la perte des repères de ce 21e siècle mondialisé ? A la recherche d’une hypothétique authenticité perdue ?

Court-métrage documentaire réalisé par Régis Dubois avec les étudiants en BTS audiovisuel de Marseille (Ateliers de l’Image et du Son) qui évoque l’engouement actuel pour le vintage (fripes, véhicules anciens, tatouages old scool) :