Le jour de mon retour

   

1968, en Angleterre.
Navigateur amateur, Donald Crowhurst décide de participer à la Golden Globe, course autour du monde à la voile en solitaire, sans escale, organisée par le Sunday Times.
Galvanisé par ce défi sans précédent, Donald, marié et père de trois enfants, compte également sur la récompense pour payer ses dettes…
Il embarque à bord de son trimaran, qu’il a lui-même construit, dans l’espoir d’être de retour chez lui six mois plus tard.
Très vite, il se révèle extrêmement mal préparé à affronter les épreuves qui l’attendent.
Considérablement ralenti par ses avaries, mais incapable d’assumer les conséquences d’un échec, il choisit de s’inventer un parcours idéal.
Par contact-radio, il se met alors à raconter à son attaché de presse et à sa famille qu’il progresse à une vitesse inespérée.
Tandis que ses concurrents abandonnent la course les uns après les autres, l’exploit – fictif – de Donald fascine la presse qui ne tarde pas à faire de lui un héros populaire.
En réalité, il doit braver les intempéries, tenter de réparer les dégâts subis par son voilier et surtout affronter la solitude…

Un film de James Marsh
Avec Colin Firth, Rachel Weisz, David Thewlis, Ken Stott, Jonathan Bailey, Adrian Schiller, Oliver Maltman, Kit Connor

Sortie dans les salles le 7 mars 2018

© StudioCanal